Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Le pulvérisateur électrique autonome ( vente groupée)

Le pulvérisateur électrique autonome ( vente groupée)

mardi 7 novembre 2017 - Rédaction SNP

 Par retour la firme donne la réponse suivante

Concernant votre remarque sur le prix de l’appareil je peux comprendre votre point de vue mais notre prix est tout à fait conforme au prix du marché pour ce genre d’articles n’ayant pas la même praticité. Il est clair que si nous étions une multi-nationale nous pourrions améliorer ce point mais malheureusement ce n’est pas le cas !

Concernant la garantie des batteries nous pouvons la porter à 1 an (sachez que si vous lisez toute notice d’appareil électrique, il est rare de trouver une réelle garantiepour des batteries, ces dernières étant soumises à un entretien, des conditions de stockage, etc)

Pour la demande de tarif, voici ce que je peux vous proposer :

Pour nous la meilleure configuration de notre appareil est la version suivante (idem à celle reçue) vendu 238 € :

5 pièces : 216 €
10 pièces : 206 €
20 pièces : 189 €

 Merci de vous manifester les plus nombreux possible, d’ici à fin novembre. SNP fera une commande groupée et vous nous réglerez par le site. Nous prendrons les frais d’acheminement à notre charge ou nous monterons une réunion de travail au siège de l’association.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)