Accueil > Partenaires*Pro > INRA > L’espoir fait vivre...

L’espoir fait vivre...

mardi 18 septembre 2018 - Rédaction SNP

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto

Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification

Région : Échelle nationale

Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a présenté un programme de recherche, doté de 30 millions d’euros, destiné à développer des alternatives aux produits phytosanitaires, à l’occasion de son déplacement à l’Institut de recherche en horticulture et semence (IRHS) à Angers.

 

Ce programme, dont l’objectif est d’accompagner les laboratoires dans la recherche de nouvelles solutions, est confié à l’Inra, qui aura la responsabilité d’identifier avec les acteurs publics et privés les secteurs sur lesquels il est nécessaire de renforcer ce travail. Cette réflexion conduira à des appels d’offres ciblés, lancés avec le concours de l’Agence nationale de la recherche.

Avis SNP : On interdit d’abord .... ensuite on cherche. Quand on sait qu’il faut entre trois et cinq ans pour valider un nouveau produit, on a intérêt à utiliser le système D. Et en plus 30 millions c’est de la poudre de perlimpinpin comme dirait le président. 

 

Derniers articles

23 octobre, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
l’approbation du rapport moral
la décision du mise en (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.
Et en (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)