Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > EGA plan pesticides : quésaco

EGA plan pesticides : quésaco

mercredi 24 janvier 2018 - Rédaction SNP

 Un ministre absent à la clôture des États généraux de l’alimentation et un communiqué de trois ministères, excusez du peu, annonçant pour la fin du premier trimestre 2018 la réponse à toutes vos interrogations.

Il n’en fallait pas plus pour nous laisser dubitatif, car le communiqué commun du 19 janvier est soit consternant soit trompeur. En effet comment peut-on en savoir aussi peu à quelques semaines de décisions de la plus haute importance  ?

 Pour ce qui nous concerne, constatant depuis des mois d’absence complète de propositions de solutions alternatives au dispositif de lutte contre les ravageurs de palmiers, il ne peut être question de lâcher les solutions phytosanitaires actuelles quitte à demander aux firmes propriétaires des compléments de protection ou de connaissances sur les résidus.

Portfolio

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)