Accueil > Partenaires*Pro > PNPC > Stratégie et plan de gestion du patrimoine des palmiers face à (...)

Stratégie et plan de gestion du patrimoine des palmiers face à l’invasion biologique de nouveaux ravageurs

lundi 16 avril 2018 - Rédaction SNP

Elle a eu la modestie ne pas nous l’adresser alors que nous avons à de nombreuses reprises parlé de toutes ces questions avec elle et son maître de stage Eric Serantoni. Nous avons découvert son rapport dans le récent article du Lien Horticole http://www.sauvonsnospalmiers.fr/lh-no1053-le-charancon-sur-la-sellette.html

C’est une contribution très pertinente à cette problématique qui suscite tant d’inquiétudes, provoque tant de querelles inutiles, et pour laquelle nous restons mobilisés et passionnés par l’enjeu qui va bien au-delà de notre pays.

Bravo donc à Floriane Lanckriet, mais aussi à Eric Serantoni et Marc Ducombe le directeur du Parc National de Port-Cros.

L’occasion pour nous de vous informer que le 15 mai une manifestation aura lieu à Porquerolles au cours de laquelle Marc Duncombe adressera les remerciements du PNPC aux donateurs de l’opération de mécénat de la Palmeraie Miramar qui a été gérée par notre association.

 

 

 



Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Le Lien Horticole toujours présent...

http://www.lienhorticole.fr/actualites/palmiers-la-cote-dazur-poursuit-son-travail-pour-les-sauver-1,10,3333370349.html
Ils seront suivis par PHYTOMA, RUSTICA et, nous l’espérons, bien (...)

10 novembre, par Rédaction SNP

VEGEPHYL lettre N° 281

La manifestation 12ème CIRAA et Journée thématique Des ravageurs et des hommes 27 au 29 octobre 2020 à Montpellier attire tout de suite l’attention.

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)