Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Un avis beaucoup plus réaliste....

Un avis beaucoup plus réaliste....

lundi 3 décembre 2018 - Rédaction SNP

Ce chercheur spécialiste du palmier Dattier tempère sérieusement le discours optimiste et volontariste de la FAO CIHEAM.....

L’occasion pour nous attirer l’attention sur le bénéfice que l’on pourrait attendre de la lutte autocide autrement appelée traitement par insecte stérile TIS en anglais SIT.

 Nous savons qu’un groupe de travail portant sur l’ensemble de la technique a été créé par le consortium de Bio Control.

 

Sal. E Zaïd, Ph.D.
‏ @izaids
 

The United Nations Food and Agriculture Organization (FAO) has been an important driver in tackling the threats of the date palm industry, improving resources and mobilizing support for future development. 1/5

Réponse

Yet, the Date Palm Genetic Research and Method Development Has Reached a Standstill.
 Progress against pests such as the Red Palm weevil and cultivar breeding has stalled, and disease remains a significant threat to millions of plantations and future estates. 3/5
09:17 - 2 déc. 2018

 

Zaïd Sal Eddine, Ph.D.

Technical & Operations Director | Research Scientist at MDPP

 Marrakech Date Palm Project, NorthBridge Ag Consultants, Marrakech Date Palm Project | MDPP

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)