Accueil > Réglementation > Veille technologique > Un acte manqué ?..... suite

Un acte manqué ?..... suite

vendredi 30 octobre 2015 - Rédaction SNP

Surprenant pavé de 130 pages dénommé "Analyse économique des espèces exotiques envahissantes en France" dans lequel il n’y a aucune ligne sur nos ravageurs qui semblent avoir plus la côte au ministère de l’Agriculture qu’à celui de l’Ècologie !!

 Plus étonnant encore, dans un tableau comportant des centaines d’espèces végétales notre cher Phoénix n’est rattaché à aucune région de France !!

 Un acte manqué qui explique beaucoup de nos déconvenues ? ça mérite un courrier...

Réponse ultrarapide et très documentée du chef de service de l’évaluation de l’économie et de l’intégration du développement durable au ministère de l’écologie. Nous en sommes très honorés. En voici les principaux éléments si nos adhérents sont intéressés nous leur feront communication du courrier complet.

L’enquête lancée dans cette direction ne précisait pas d’espèces prédéterminées. Visiblement les auteurs ont été très déçus de la mobilisation des acteurs malgré une diffusion à un très large éventail de fédérations de défense des organismes naturels.

 De façon extrêmement surprenante aucun des répondants de la région PACA n’a fait état du problème du charançon rouge pas plus que du papillon paysandisia. Donc aucune donnée. Nous avons fait part de notre surprise tout de même à DRAAF et FREDON PACA.

 Et le ministère de l’écologie de nous inviter à lui communiquer les éléments en notre possession. Pour une association de notre taille, il ne faut pas rêver !!!!

 On peut tout de même s’étonner aussi compte tenu de l’impact médiatique considérable des ravageurs de palmiers que les auteurs de ce rapport ne se soient pas auto-saisis de cette défaillance.

 In fine, ils avancent une explication de principe qui illustre tout de même les "contradictions " entre le ministère de l’agriculture et le ministère de l’écologie.

Ils précisent que l’enquête est réalisée par référence au règlement européen N° 1143/2014 qui certes concerne les organismes nuisibles mais pas ceux à l’encontre desquelles des mesures de lutte ont été prises qui sont coordonnées par le ministère de l’agriculture (??).

 dont acte.

Derniers articles

20 août, par Rédaction SNP

Your portable solution to detect RPW larvae in coconut palm trees

Nous connaissons le professeur Thrishantha Nanayakkara du King’s College London depuis 2015. Nous avions attiré votre attention sur ces travaux et même fait un petit don crowdfunding pour l’encourager. Espérons qu’il s’en (...)

17 août, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( (...)

15 août, par Rédaction SNP

Missions ANSES /Végétaux

Pas inutile, de prendre conscience de l’ampleur des missions de l’ANSES sur l’ensemble des problèmes de protection des végétaux.
Pour autant, et c’est la contrepartie de son autorité, l’agence doit sans doute être, encore plus (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)