Accueil > L’association > Nos missions > Savoir payer de sa personne épisode 2

Savoir payer de sa personne épisode 2

mercredi 7 mai 2014 - Rédaction SNP

http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/diffusions/05-05-2014_236353

Notre intervention commence à la cinquième minute. Nous n’avons été guère convaincants puisque la spécialiste conso considère en gros qu’il n’y a rien à faire. Nous savons que c’est inexact. En ce qui concerne MM Pérrichi le nombre de palmiers â protéger détermine la stratégie conseillée il n’y en a qu’une. Appliquée dans d’autres propriétés, elle a, depuis un an et demi donné d’excellents résultats. la stratégie numéro trois (endothérapie Syngenta revive) est ici pour d’évidentes raisons de coût pour l’instant parfaitement inapplicable. Ce reportage a eu le mérite de révéler au grand public le sacrifice financier considérable des propriétaires dans l’indifférence générale et sans aucune aide des pouvoirs publics.

Gloire aux propriétaires de palmiers......

Merci à Géraldine Cornet-Lavau pour son reportage qui nous l’espérons a un peu remonté le moral des propriétaires.

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)