Accueil > L’association > Réunion d’information mardi 24 janvier 2012

Réunion d’information mardi 24 janvier 2012

jeudi 19 janvier 2012 - Jean-Marie Frizzole

Alerte Protection des Palmiers contre le Charançon Rouge

Une nécessité et une obligation

L’infestation du charançon rouge apparue dans le Var en 2006 touche principalement les palmiers des Canaries (Phoenix Canariensis) mais, quand les foyers sont très virulents, ce ravageur s’attaque également à toutes les autres espèces ornementales de palmier présentes dans nos jardins. Tout palmier attaqué non traité meurt en quelques mois pour les sujets les plus petits et en moins d’un an pour les Phoenix canariensis adultes. Le ravageur se multiplie très rapidement dans les palmiers infestés qui deviennent des foyers de dispersion à partir desquels seront attaqués les palmiers voisins encore sains.

Depuis le 22 juillet 2010, la lutte pour l’éradication du
Charançon Rouge du Palmier (CRP) Rhynchophorus ferrugineus est
obligatoire sur tout le territoire national par arrêté ministériel. Cet
arrêté traduit en termes réglementaires la stratégie intégrée
d’éradication mise au point par l’INRA. Cette stratégie comporte quatre
volets :

  • l’information, la mobilisation et la formation
  • la surveillance des palmiers
  • l’assainissement immédiat des palmiers infestés
  • la prévention des infestations


Tout propriétaire de palmier doit surveiller ses palmiers et
déclarer à sa mairie ou au Service Régional de l’Alimentation
départemental (SRAL) toute suspicion ou détection de la présence du
ravageur. Il existe plusieurs types de symptômes visuels qui permettent
de détecter de manière précoce la présence du ravageur. Des documents
décrivant ces symptômes sont disponibles auprès des mairies ou du FREDON
PACA (http://www.fredonpaca.fr/Charancon-... /Antenne de Cuers ).



En cas de détection confirmée, le palmier doit être assaini
dans les plus brefs délais. L’assainissement doit être réalisé par un
professionnel ayant suivi une formation agréée par le Ministère de
l’Agriculture. Les listes des professionnels habilités à intervenir sont
disponibles auprès des mairies ou du SRAL Antenne Hyères.

Si le bourgeon terminal du palmier infesté n’a pas été
atteint par les larves ou la pourriture créée par l’infestation,
l’assainissement permettra dans la plupart des cas de sauver le palmier.
Si le bourgeon terminal est touché, le palmier est perdu, mais
l’assainissement permettra en broyant toutes les parties infestées
d’empêcher que ce palmier ne se transforme en foyer de dispersion du
ravageur.

Quand un palmier infesté a été détecté ou un piège a capturé un
ravageur, le service chargé de la protection des végétaux délimite une
zone contaminée dans un rayon de 100 mètres autour de palmier infesté ou
du piège et une zone de sécurité dans un rayon de 100 mètres au-delà de
cette zone. Dans ces deux zones, les propriétaires doivent faire
exécuter par un professionnel habilité des fenêtres d’inspection de tous
les Phoenix canariensis présents. L’intérêt de ces fenêtres est
qu’elles permettent de détecter de manière encore plus précoce la
présence du ravageur. Dans la zone contaminée, tous les palmiers (y
compris bien sûr ceux qui ont été assainis) doivent être traités de
manière préventive par un professionnel habilité.

Les sanctions : en cas de non-respect de l’arrêté ministériel du 22 juillet 2010, vous vous exposeriez aux sanctions prévues aux
articles L 251 -20 et 21 du code rural et de la pêche maritime.

GDSET
Groupement de Défense du Sud-Est de Toulon

SAUVONS NOS PALMIERS
Association de protection de l’environnement et du cadre de vie
Agrément 680/1976 Préfecture du Var le 27/04/1976 Siége : 226 chemin du Pélican 83000 TOULON

Vous conseille

Vous informe

Vous représente

Diagnostic préventif

Réglementation/Oblig.déclaratives

Rapport avec Mairie/SRAL/FREDON

Préconisation de traitements

Géo Services des infestations (SIG)

Organisations professionnelles

Suivi des traitements

Veille technologique

Comité de coordination intercommunale (en création)

Contact : gdset@numericable.fr

Portfolio

Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)