Accueil > Partenaires*Pro > ANSES > Rapport Anses sur l’action collective CAVEM

Rapport Anses sur l’action collective CAVEM

vendredi 8 décembre 2017 - Rédaction SNP

https://www.anses.fr/fr/system/files/SANTVEG2017SA0035Ra.pdf

Reçu il y a quelques minutes de notre ´chalutier’ MENTION nous le publions en l’état. Nos commentaires dans l’esprit de ne pas perturber les observations que pourrait formuler la CAVEM sur ce rapport :

       Nous voudrions simplement exprimer notre satisfaction, en constatant que les critiques nous avions émises lors de notre audition sur la stratégie commerciale de la firme Syngenta ont bien été reprises, ce qui leur fera peut-être regretter de ne pas nous avoir écouté en 2016.

 Les commentaires sur le piégeage considéré ici comme insuffisant pour être significatif vont également tout à fait dans notre sens. Nous avons relevé une indication normative du 8 et 10 pièges par hectare, densité, confirmée par nos amis tunisiens, à partir de laquelle on peut faire chuter les populations de CRP de manière significative.

Derniers articles

14 janvier, par Rédaction SNP

Bee Guidance Document = Fake New ?

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Quand on pense, qu’ils ont refusé la dérogation pour l’usage encore 18 mois du Confidor pour sauver nos palmiers !!
EU’s neonicotinoid (...)

12 janvier, par Rédaction SNP

JP Pernaut pas au top....

http://screencast-o-matic.com/watch/cqVlem36ad
Pour quelqu’un qui connait le dossier le résultat décoit beaucoup.

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)