Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > Question de la députée Geneviève Lévy (LR)

Question de la députée Geneviève Lévy (LR)

mardi 31 octobre 2017 - Rédaction SNP

 Geneviève Lévy député LR de la première circonscription du Var a accepté de nous recevoir pour évoquer le problème de la sauvegarde des palmiers au niveau national.

 De cet entretien il lui est apparu utile de renforcer le travail de notre association en posant une question au ministère de la Transition écologique et solidaire.

 Ce choix n’est pas fortuit et nous l’approuvons fortement. En effet, sans que cela puisse être interprété comme une marque de défiance vis-à-vis du Ministère de l’agriculture, il n’est pas anodin d’attirer l’attention de Monsieur le Ministre d’État Nicolas Hulot sur les difficultés de mise en œuvre de solutions réellement écologiques.

PS : Question accessible sur le site de l’Assemblée nationale qui vous propose aussi un abonnement gratuit pour être au courant quand la réponse sera formulée.

Derniers articles

20 août, par Rédaction SNP

CRP : quels insecticides au Pakistan ?

Le Confidor et son générique avaient déserté les étagères des distributeurs de produits de traitement et des coopératives, avant même que nous ayons reçu la lettre de refus à notre demande de dérogation de l’article 53. ( (...)

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)