Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

jeudi 18 juillet 2019 - Rédaction SNP

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)

MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial  : > Ce protocole remplace celui visé par l’article 11, paragraphe a. de l’arrêté du 21 juillet 2010[1]. Les traitements insecticides et fongicides doivent être réalisés avec des produits disposant d’une autorisation de mise sur le marché pour l’usage n°00002009 « Arbres et arbustes*TrtPart.Aer.*Charançon rouge du palmier », ou d’une autorisation dérogatoire en application de l’article 53 du règlement européen 1107/2009 en vigueur au moment de la réalisation du chantier. Il est rappelé que l’utilisation de produits à base d’imidaclopride est proscrite en application des dispositions de l’article L253.8 du Code rural et de la pêche maritime. > > [1] Arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier), abrogé. - ce paragraphe est remplacé et complété par le suivant :

 

> Ce protocole remplace celui visé par l’article 11, paragraphe a. de l’arrêté du 21 juillet 2010[1]. Les traitements insecticides doivent être réalisés avec des produits disposant d’une autorisation de mise sur le marché pour l’usage n°00002009 « Arbres et arbustes*TrtPart.Aer.*Charançon rouge du palmier », ou d’une autorisation dérogatoire en application de l’article 53 du règlement européen 1107/2009 en vigueur au moment de la réalisation du chantier. Il est rappelé que l’utilisation de produits à base d’imidaclopride est proscrite en application des dispositions de l’article L253.8 du Code rural et de la pêche maritime. Les traitements fongicides doivent être réalisés avec des produits disposant d’une autorisation de mise sur le marché pour l’usage n°14053200 « Arbres et arbustes*Trt Part.Aer.*Maladies diverses ». >

[1] Arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus (Olivier), abrogé.

Les traitements fongicides doivent être réalisés avec des produits fongicides disposant d’une autorisation de mise sur le marché pour l’usage n°14053200 « Arbres et arbustes*Trt Part.Aer.*Maladies diverses » ; et non de numéro d’usage n°00002009 « Arbres et arbustes*TrtPart.Aer.*Charançon rouge du palmier » comme initialement précisé dans l’instruction.

LIEN VERS L’INSTRUCTION RECTIFIEE :
DGAL/SDQSPV/2019-531

 

Note SNP : Rectification de détail pour prendre en compte qu’il n’y a pas de fongicides à usage déclaré pour le CRP.

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

20 septembre, par Rédaction SNP

La recherche italienne à la manœuvre....

https://eeerj5v81rju75rep2r8kj-00.mediamonitoring.report/MjA3Ni0yNjA3LQ/Nzc/OTk/MzY4PQ#
Nos amis italiens sont réellement concernés par le charançon rouge ( aucune ironie dans ce propos !) puisqu’ils y consacrent cet (...)

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)