Accueil > Partenaires*Pro > Palm Protect > PPP Rapport final (1) : a taste of unfinished...

PPP Rapport final (1) : a taste of unfinished...

dimanche 27 décembre 2015 - Rédaction SNP


 Regardons d’abord, les acteurs de ce projet à l’initiative duquel se trouve en 2010 la Commission Européenne et plus exactement son Commissaire à la Santé (actuellement le Lituanien Vytenis Andriukaitis . La commission a confié le management du projet Palm Protect à un département du gouvernement de cette gracieuse majesté the Department for Environment Food & Rural Affairs ( DEFRA) qui a désigné comme commission exécutive The Food and Environment Research Agency ( FERA) Coordinateur le Dr Neil Audsley. Certes, à l’image du célébrissime John Dransfield, les anglais sont des grands spécialistes du palmier, pour autant n’y avait-il pas en France en particulier, une agence tout aussi compétente et mieux placée pour la recherche de méditerranéennes synergies salvatrices ?

 Palm Protect Project est créé en 2012, pour trois années. Il regroupe 12 universités ou centres de Recherche les plus compétents sur le sujet. Son budget n’est pas négligeable puisqu’il frise les 4 millions d’euros. la France est représentée par l’INRA et le CIRAD. Palm Protect consortium vise à développer des méthodes fiables, pour une utilisation par les organisations nationales de protection des végétaux (ONPV), les services d’inspection, les producteurs et autres utilisateurs finaux, pour la détection précoce, l’éradication, le contrôle et le confinement du charançon rouge du palmier, Rhynchophorus Ferrugineus et le papillon Paysandisia Archon. Les méthodes seront développées pour une utilisation à l’origine, point d’entrée, en transit et sur place conformément aux directives 2000/29 / CE, 2007/365 / CE, 2008/776 / CE, 2009/7 / CE et 2010/467 / UE. Les travaux se sont donc déroulés sur trois ans. ils ont été ponctués par :

* Des réunions à Tel Aviv ( 09/12), Montpellier (05/13), Las Palmas (11/14) débriefing final. Signalons également une présence de PPP au congrès AFPP de Nice sur les ravageurs de palmiers (01/13) et des ateliers à Ibiza (09/13), Athènes (01/14).

* La publication de deux newsletters

* Publications en accès libre

1/ Review of control methods against the palm borers 09/12 , 19 pages hors références, rédaction collégiale

2/ Brochure sur endothérapie Endoplant

3/ Brochure sur taille, et assainissement mécanique

4/publication EFSA ( non-membre du projet) sur le Paysandisia (07/14) 30 pages.

De manière un peu incompréhensible le PALM PROTECT Report Summary du 17 décembre 2015 n’est pas sur le site https://secure.fera.defra.gov.uk/palmprotect/index.cfm.

Par ailleurs on y relève en fin de document "The palm protect website domain name was purchased for 4 years. The website will remain functional until December 2015". "Shocking", "Extremely surprising", alors que nous attendons depuis plus d’un an le rapport final du colloque de Las Palmas, notre moteur de recherche nous livre heureusement le Summary Report ......
 Nous sommes immédiatement intervenus auprès de FERA pour obtenir un report de la clôture du site, et plus important pour faire traduire dans les quatre langues suivantes : Française, Italienne, Espagnole, et Portugaise le dit rapport . Nous avons demandé par ailleurs l’appui de notre députée européenne Françoise Gossetête.
Dans un prochain "post", dans les jours qui viennent, nous vous ferons part de nos commentaires approfondis, mais, d’ores et déjà, nous voulions le proposer à nos adhérents les plus anglophones. Nous attendons beaucoup de leurs appréciations et évaluations.

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

20 septembre, par Rédaction SNP

La recherche italienne à la manœuvre....

https://eeerj5v81rju75rep2r8kj-00.mediamonitoring.report/MjA3Ni0yNjA3LQ/Nzc/OTk/MzY4PQ#
Nos amis italiens sont réellement concernés par le charançon rouge ( aucune ironie dans ce propos !) puisqu’ils y consacrent cet (...)

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)