Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Pour les parangons de la lutte biologique

Pour les parangons de la lutte biologique

mardi 21 août 2018 - Rédaction SNP

https://www.diarioinformacion.com/vega-baja/2018/08/15/orihuela-vacuna-4300-palmeras-picudo/2052947.html

Intéressante, cette brève qui nous signale un traitement d’envergure basée sur -renseignement complémentaire pris- Phoemyc Glen biotech souche 203 au printemps et Actara Thiamethoxam après rabattage des inflorescences* Actara molécule Thiamethoxam non autorisée en France réputée plus rémanente que l’Imidaclopride que nous enterrons dans quelques jours......

 On commence à comprendre que le 100 % bio est très difficile à atteindre . la souche 203 n’est pas en cause elle a, en Espagne, d’ores et déjà prouvé son efficacité. Est-ce que le planning proposé par la firme Glen Biotech (Phoemyc plus nématodes) sera suffisant ?

 Nous considérons que la nouvelle stratégie devra procéder de :

* piégeage de masse

* nématodes

* Phoemyc ou équivalent

* Un autre insecticide pourquoi pas le Spinosad ( déja dans la liste des produits phytopharmaceutiques de biocontrôle, au titre des articles L.253-5 et L.253-7 du code rural et de la pêche maritime).

* répulsifs

* détecteurs lanceurs d’alerte

 

Pas évident, c’est la raison pour laquelle le refus d’une dérogation 120j pour le Confidor Imidaclopride était une mauvaise décision.

 

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)