Accueil > Documentation > Le paysandisia archon > Oviposition et comportement du Paysandisia archon (Lepidoptera : (...)

Oviposition et comportement du Paysandisia archon (Lepidoptera : Castniidae)

mercredi 6 juin 2018 - Rédaction SNP

La période de vol vient de commencer. Il n’est pas inutile de rappeler des enseignements déjà tirés par une équipe de l’INRA sur ce papillon qui recèle encore bien des mystères.

 Et de préciser quelques éléments de vocabulaire :

-ovipositeur En entomologie, l’oviscapte ou ovipositeur est l’appendice abdominal, généralement long et effilé, à l’aide duquel de nombreuses femelles d’insectes déposent leurs œufs dans les endroits les plus favorables à leur incubation

- monoandre État d’une femelle qui est accouplée à un seul mâle (ou qui ne s’accouple qu’une fois).
Oviposition behaviour in Paysandisia archon (Lepidoptera : Castniidae)
Rachid Hamidi & Brigitte Frérot Published online : 17 Oct 201
6

Résumé. Description du comportement de ponte de Paysandisia archon (Lepidoptera : Castniidae)

Paysandisia archon (Burmeister, 1880) est un Lépidoptère provenant d’Amérique du Sud et appartenant à la famille des Castniidae. Il a été récemment introduit en Europe via des palmiers infectés. La gestion et l’évaluation des risques liés à ce nouveau ravageur des palmiers passent par une bonne compréhension du comportement de ponte. À ce jour, certaines connaissances fondamentales sont manquantes. Le but de cette étude est d’identifier la période de ponte, d’étudier le comportement d’attraction des femelles en fonction de leur statut physiologique et enfin, de déterminer l’enchainement des séquences comportementales qui mènent à la ponte. Nos résultats montrent que la période de ponte a lieu dans la journée, entre 15 h 00 et 18 h 00. Sur le terrain, ainsi qu’en tunnel de vol, les femelles fécondées sont attirées par la couronne du palmier, ce qui n’est pas le cas des femelles vierges. La dissection des femelles prélevées sur le terrain montre que l’espèce est essentiellement monoandre. Lors de l’atterrissage sur la couronne du palmier, la femelle fécondée effectue une séquence de comportements répétitifs menant à la ponte. L’initiation du comportement de ponte est caractérisée par un comportement de marches associées à des mouvements réguliers des antennes qui entrent en contact avec le substrat. Après un temps d’arrêt, les antennations sont associées avec une évaluation du substrat par l’ovipositeur. L’ovipositeur est ensuite introduit profondément dans la partie fibreuse de la couronne et la ponte commence. Cet article défend l’idée que la couronne du palmier joue un rôle clé dans l’attraction des femelles fécondées et que le papillon utilise différentes parties de son corps pour évaluer la qualité du site de ponte. Les résultats indiquent que la partie intéressante à traiter est la couronne du palmier.
Keywords : palm borer, invasive species, moth, Sessioidea

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)