Accueil > Documentation > OGM & GMO > Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

jeudi 8 octobre 2020 - Rédaction SNP

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.

Et en plus, un triomphe pour nos chercheuses qui n’ont pas besoin, par la grâce de Dieu, de ressembler aux hommes pour exceller !

Les ciseaux moléculaires 

Cocorico La Française Emmanuelle Charpentier a été récompensée du prestigieux prix Nobel de chimie, mercredi 7 octobre, pour ses travaux sur les "ciseaux moléculaires", qui permettent de découper une séquence génétique et donc, potentiellement, de supprimer un gène malade, de le remplacer par une séquence saine ou encore d’étudier la fonction précise d’un brin d’ADN. Emmanuelle Charpentier est seulement la troisième chercheuse de nationalité française à obtenir cet honneur dans la discipline, après Marie Curie en 1911 et sa fille Irène Joliot-Curie en 1935.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, a aussitôt exprimé une "immense fierté pour l’ensemble de notre recherche et pour la chimie française". Vraiment ? Récompensée en compagnie de l’Américaine Jennifer Doudna, cette chercheuse pétrie de talent a pourtant effectué l’intégralité de ses travaux à l’étranger. Après son doctorat obtenu à l’université Pierre-et-Marie-Curie, en 1995, elle a en effet pris le chemin de l’exil, notamment en Allemagne, en Suède et aux Etats-Unis. Depuis 2015, Emmanuelle Charpentier dirige à Berlin l’unité de sciences des pathogènes au sein du prestigieux Institut Max-Planck.

Mais pourquoi partir à l’étranger ? Emmanuelle Charpentier a livré un regard sans concession sur la France, dans un entretien accordé à L’Express, en mars 2016. Elle y regrette notamment que les structures françaises ne soient plus "adaptées à la compétition, à la vitesse nécessaire pour mettre en place des projets". "Je ne sais pas si, étant donné le contexte, j’aurais pu mener à bien le projet CRISPR-Cas 9 [le nom de ses "ciseaux", pour lesquels elle a reçu le Nobel] en France", ajoute la chercheuse. "Si j’avais fait une demande de financement, il est probable que l’Agence nationale de la recherche (ANR) n’aurait pas alloué de fonds à mon projet."

PORTOFOLIO

Excellent article dans la revue A&E de Gil Rivière wekstein ( puissant antidote à la langue de bois !)

Pour toute information merci de contacter Agriculture et Environnement 2,bis rue Dupont de l’Eure 75020 Paris FR / 01 48 00 06 12 info@agriculture-environnement.fr

Portfolio

Derniers articles

23 octobre, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
l’approbation du rapport moral
la décision du mise en (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.
Et en (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)