Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Merci l’abbé.....

Merci l’abbé.....

mardi 25 décembre 2018 - Rédaction SNP

Depuis 2 ans, sauf cadre dérogatoire *, les structures publiques ne peuvent plus utiliser/faire utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries accessibles ou ouverts au public à l’exception des produits phytosanitaires de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique.

Au 1e janvier 2019, l’interdiction s’étend aux particuliers. Les jardiniers amateurs ne pourront plus utiliser ni détenir de produits phytosanitaires sauf ceux de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique. De plus, hormis ces derniers, tous les autres produits phytosanitaires de la gamme amateurs seront interdits à la vente.

Pour en savoir plus sur la Loi Labbé :

- FAQ Loi Labbé : http://bit.ly/FAQLabbe

 

- Le point sur la Loi Labbé : https://www.ecophyto-pro.fr/fiches/fiche/5

* C’est justement pour l’instant, celui de la lutte obligatoire contre le CRP et non le PA. Pourtant ces produits ne pourront être achetés et appliqués que par les professionnels agréés DRAAF.

 

Derniers articles

25 août, par Rédaction SNP

L’effet prometteur du microbiote intestinal du CRP

https://twitter.com/duplouy_anne/status/1164785880814325765
365 : L’effet prometteur du microbiote intestinal sur la croissance et le développement du charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Coleoptera) en (...)

23 août, par Rédaction SNP

Un plan pour développer le bio Controle ?

Nous publions cette brève pour illustrer la difficulté de l’exercice. Nous avons vu qu’il a fallu passer par une dérogation pour obtenir l’utilisation de phéromones parfaitement maîtrisées depuis des années, pour un usage en (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)