Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Malte, la Tunisie, le CRP

Malte, la Tunisie, le CRP

mercredi 13 janvier 2016 - Rédaction SNP


TUNISIE


La modeste Tunisie dépense quand même plus d’un million d’euros en 2016. Mais que dépense la France ? bien malin qui le sait. Cela prouve, s’il en était besoin, que cette lutte n’est pas réellement coordonnée par une autorité publique. Il n’est même pas certain qu’on arrive à un tel chiffre en valeur absolue, si on retire du budget des communes le coût du remplacement des sujets non protégés par des actions préventives.


MALTE


 Article plus général sur le climat, qui insiste sur l’influence tout à fait néfaste des hivers que nous connaissons, ce qui a conduit nos adhérents les plus prudents à ne pas stopper les traitements tous les 21 jours.

http://www.maltatoday.com.mt/lifestyle/environment/61047/where_have_the_cold_and_rain_gone#.VpZHePGKvf8

Portfolio

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

20 septembre, par Rédaction SNP

La recherche italienne à la manœuvre....

https://eeerj5v81rju75rep2r8kj-00.mediamonitoring.report/MjA3Ni0yNjA3LQ/Nzc/OTk/MzY4PQ#
Nos amis italiens sont réellement concernés par le charançon rouge ( aucune ironie dans ce propos !) puisqu’ils y consacrent cet (...)

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)