Accueil > Partenaires*Pro > Plantes & Cités > LETTRE D’INFORMATION ECOPHYTO-PRO N° 9

LETTRE D’INFORMATION ECOPHYTO-PRO N° 9

jeudi 17 août 2017 - Rédaction SNP

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/69

Événements

 Séminaire de lancement projets ECOPHYTO "Jardins, Espaces Végétalisés et Infrastructures" 2016
 Journée de Rencontre technique "Gestion écologique des espaces verts et naturels"
 Colloque "Objectif Zéro Phyto"
 MOOC Santé des plantes : de l’observation au diagnostic

Actualités

 Concours photos : « Sans pesticides : Cultivons les alternatives ! »
 Première observation de Phytophthora ramorum sur Mélèze en France
 La synthèse 2016 de surveillance biologique du territoire est en ligne

 

Plutôt très militant tout ça : exemple le colloque Zéro phyto présidé par le sénateur Labbé. Une seule chose réellement intéressante pour nous le MOOC santé des plantes malheureusement aucune indication pour s’inscrire. Espérons c’est un simple oubli...

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

20 septembre, par Rédaction SNP

La recherche italienne à la manœuvre....

https://eeerj5v81rju75rep2r8kj-00.mediamonitoring.report/MjA3Ni0yNjA3LQ/Nzc/OTk/MzY4PQ#
Nos amis italiens sont réellement concernés par le charançon rouge ( aucune ironie dans ce propos !) puisqu’ils y consacrent cet (...)

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)