Accueil > Partenaires*Pro > Fous de Palmiers > Le jardin des cèdres édition spéciale du Palmier

Le jardin des cèdres édition spéciale du Palmier

dimanche 30 avril 2017 - Rédaction SNP

 L’association LES FOUS DE PALMIERS presque trentenaire, qui détient le chapitre français de l’IPS (International Palm Society),  offre à tous les publics ce N°90 spécial JARDIN DES CEDRES à Saint-Jean-Cap-Ferrat, ce qu’elle n’a jamais fait pour une publication depuis sa création.

 Elle veut ainsi comme l’exprime gravement l’éditorial du président ALBANO manifester son attachement pour ce jardin botanique d’exception, unique en France.

Il est clair que les opérations financières qui ont affecté le capital de la société Grand Marnier Lapostole crée une situation qui peut légitimement susciter de l’inquiétude, pas seulement chez les amoureux de palmiers.

 Notre association qui entretient des liens de confiance et d’estime avec les "Fous" partage ses préoccupations et va donc mobiliser son relationnel Presse pour faire bien connaître ces enjeux.

 

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)