Accueil > L’association > Nos missions > La Fondation Carmignac à Porquerolles

La Fondation Carmignac à Porquerolles

jeudi 22 mars 2018 - Rédaction SNP

Excellente nouvelle pour L’Île et la commune d’Hyéres que cette installation de prestige célébrée par Jean-Pierre Giran. SNP s’y associe pleinement, pas si désintéressée que cela !

En effet, la réussite de notre première petite opération de mécénat * pour la Palmeraie Miramar ( co-réalisation avec Collectif Urgences Palmiers) nous a donné du cœur à l’ouvrage. On pense en particulier à la replantation de palmiers de collection dans le jardin Lopez, mais également au soutien du plan de lutte intégrée (IPM) contre les ravageurs du palmier. Mais l’initiative reste évidemment à la direction du PNPC et à la collectivité locale.

info 12.01.2018 par Guy Boyer

La Fondation Carmignac ouvrira le 1er juin sur l’île de Porquerolles

Installée sur l’île de Porquerolles au large d’Hyères, la Fondation Carmignac ouvrira ses portes le 1er juin. Salles de présentation pour la collection d’art contemporain, espaces d’expositions temporaires et jardin de sculptures.

La date était tenue secrète mais a enfin été révélée ce matin. Le 1er juin, la Fondation Carmignac ouvrira ses portes dans ce lieu de rêve qu’est l’île de Porquerolles dans le Var. Au beau milieu de la forêt méditerranéenne, un mas de style provençal a été complété d’espaces souterrains et d’un parc de sculptures de 15 hectares signé par le paysagiste Louis Benech. Au total, ce sont 1 500 m2 d’exposition, dont une grande partie éclairée par une lumière zénithale « filtrée par un plafond aquatique ». Cette fondation d’entreprise, créée en 2000 par le financier Édouard Carmignac, secondé aujourd’hui par son fils Charles, permettra au public de découvrir la collection comptant trois cents œuvres contemporaines, et les lauréats de son Prix de photojournalisme. En attendant l’ouverture de Porquerolles, on peut se plonger avec intérêt dans le catalogue de la Collection Carmignac, qui vient de sortir aux éditions Skira (Walk on the Wild Side, 280 pp., 65 €). On y retrouve les pièces importantes de cet ensemble, du Mao d’Andy Warhol au Fallen Angel de Jean-Michel Basquiat, de l’ensemble de toiles de Roy Lichtenstein au Grüner Strich de Gerhard Richter. Mais aussi quantité d’œuvres et d’artistes moins connus comme Pavel Wolberg, Korakrit Arunanondchai ou Hervé Saint-Héllier. À cette occasion, « Connaissance des Arts » et Voyages d’exception organisent début juin un week-end à la Fondation Carmignac, complétée par la visite de la commanderie de Peyrassol et la Fondation Bernar Venet en présence de l’artiste.

 

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)