Accueil > Documentation > Nouveaux Moyens > Forza Italia (glu+ répulsif+ insecticides)

Forza Italia (glu+ répulsif+ insecticides)

mercredi 25 janvier 2017 - Rédaction SNP

Evaluation of the efficacy of insecticidal coatings based on teflutrin and chlorpyrifos against Rhynchophorus ferrugineus

Pugliese Massimo*, Rettori Andrea Alberto***, Martinis Roberto*
**, Al-Rohily Khalid***,Suresh Velate****, Mohamed Ashraf Moideen****, Al-Maashi Ali***
* AgriNewTech srl and University of Torino, Via G. Quarello 15/A, 10135 Turin, Italy ;http://www.agrinewtech.com/en/
** Studio Associato Planta, Via Chiesa 19, 10090 Rosta (TO), Italy ;
*** Saudi Basic Industries Corporation, PO Box 5101, KSA-11422 Riyadh, Kingdom of Saudi
Arabia ;
**** Saudi Basic Industries Corporation, Chikkadunnasandra Village, Bangalore-125, India.

Summary
BACKGROUND : The date palm (Phoenix dactylifera L.) is an important economic resource for many nations worldwide, recently threatened by the presence of different insect pests, like the red palm weevil (RPW) Rhynchophorus ferrugineus. 
RESULTS : Two products, a glue (polyvinyl acetate) and an oil (raw linseed oil), have been used as
coatings and applied together with a repellent and two insecticides (teflutrin and chlorpyrifos) at different dosages on 2 species of palm (Phoenix dactylifera and Phoenix canariensis). Phytotoxic
effects of the treatments have been evaluated in greenhouse on 260 potted palms (130 Phoenix
dactylifera and 130 P. canariensis) and no negative effects have been observed. Afterwards, a trial lasting 400 days has been carried out in a nursery located in Sicily (South Italy), treating 572 potted
palm trees (286 P.dactylifera and 286 P. canariensis) with an average diameter at base of 18-20 cm.
After 400 days, 48% of the untreated palms were infested, while only 3% of date palms and 7% of Canary palms treated with insecticide at lower dosages have been infested.
CONCLUSIONS : The application of an insecticide based coating is a good strategy to control and prevent the red palm weevil infestation, in particular on date palms.

Cette approche composite barrière physique, répulsif et insecticides semble intéressante et avance une rémanence exceptionnellement longue. Un seul bémol en l’état un des insecticides utilisé qui est un organophosphoré. Nous allons par nos relations italiennes prendre contact avec AGRINEWTECH Turin.

Derniers articles

20 août, par Rédaction SNP

CRP : quels insecticides au Pakistan ?

Le Confidor et son générique avaient déserté les étagères des distributeurs de produits de traitement et des coopératives, avant même que nous ayons reçu la lettre de refus à notre demande de dérogation de l’article 53. ( (...)

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)