Accueil > L’association > Les éditos > Edito , aout 2017

Edito , aout 2017

samedi 2 septembre 2017 - Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

SNP n’était pas en vacances. Nous avons continué à améliorer le site par des corrections d’interface, la technologie "responsive" pour smartphones et tablettes et par une fonctionnalité multilingue. En parallèle par Mail Chimp nous avons lancé deux campagnes de News Letter. Une première vague de 300 envois à destination de nos adhérents et anciens adhérents et une seconde de 350 à destination de la Presse, des instituts de Recherche et dans une moindre mesure des collectivités locales et du monde politique. Ce logiciel nous permet d’analyser en détail l’intérêt que suscite notre site et c’est encourageant. Cela nous aura permis aussi, de consolider notre effectif d’adhérents à jour de leur cotisation qui dépasse désormais le chiffre objectif de 200 membres.

Il vaut mieux qu’il ne manque pas un bouton de guêtres à nos uniformes car beaucoup de choses nous attendent :

* Le rapport de l’ANSES sur son audit Var- Est (SNP a été auditionnée).

* Le rapport d’enquête de l’expérimentation dite de Perpignan lancé en 2014 par la DGAL objet : faisabilité de l’endothérapie sur palmier.

* La réponse de la DGAL à notre campagne de presse tendant à voir évoluer la réglementation française de piégeage du CRP.

* La réponse que la France va faire à la Commission Européenne, qui a décidé d’abandonner le classement du charançon en lutte obligatoire, pour préciser le dispositif français qui sera peut-être modifié en particulier pour y inclure le Paysandisia. Ou allons nous ? Vers un IPM à la française ou l’économie participative remplacera la contrainte réglementaire, ou aucune firme n’aura le monopole d’une stratégie, ou les plus dynamiques des propriétaires de palmiers investiront en défiscalisation dans la recherche-développement de solutions biologiques de substitution ?

* Le résultat de l’appel manifestation d’intérêt AMI lancé par la région PACA pour le financement dans une enveloppe globale de 300 000 € d’initiatives proposées par les collectivités locales.

* Les perspectives de mise en œuvre d’un traitement contre le CRP basé sur différentes souches du champignon Beauveria Bassiana, proposé par telle ou telle firme.

* La mise en place d’une opération de partenariat avec le parc national de Port-Cros pour la rénovation d’une petite palmeraie sur l’île de Porquerolles financée par mécénat d’entreprise.

* L’ouverture d’une délégation SNP à Toulouse, capitale d’une région extrêmement frappée par le Paysandisia.

 En résumé, quel beau terrain de jeu pour votre association.

Hervé PIETRA

Président de SNP

Chers amis et passionnés du palmier,

SNP n’était pas en vacances. Nous avons continué à améliorer le site par des améliorations d’interfaces, la technologie "responsive" pour smartphones et tablettes et par une fonctionnalité multilingue. En parallèle par Mail Chimp nous avons lancé deux campagnes de News Letter. Une première vague de 300 envois à destination de nos adhérents et anciens adhérents et une seconde de 350 à destination de la Presse, des instituts de Recherche et dans une moindre mesure des collectivités locales et du monde politique. Ce logiciel nous permet d’analyser en détail l’attention que suscite notre site et c’est extrêmement encourageant. cela nous aura permis aussi de consolider notre effectif d’adhérents à jour de leur cotisation qui dépassent désormais le chiffre de 200.

Derniers articles

14 janvier, par Rédaction SNP

Bee Guidance Document = Fake New ?

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Quand on pense, qu’ils ont refusé la dérogation pour l’usage encore 18 mois du Confidor pour sauver nos palmiers !!
EU’s neonicotinoid (...)

12 janvier, par Rédaction SNP

JP Pernaut pas au top....

http://screencast-o-matic.com/watch/cqVlem36ad
Pour quelqu’un qui connait le dossier le résultat décoit beaucoup.

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)