Accueil > Documentation > Trunk Injection > Doctor Arborjet

Doctor Arborjet

lundi 2 octobre 2017 - Rédaction SNP

 Pour en avoir souvent parlé ici, on connaît les trois géants de l’Endothérapie aux USA : Arborjet, Arborsystem, Mauget...

À l’occasion des dégâts du cyclone Irma Arborjet recommande :

Step 1 IMA-jet® ( imidaclopride confidor ) insecticide

 Season-long control of many insect pests, including White Fly, Royal Palm Bug, Weevils (including Palm), Mealybug, Soft Scales, Leaf Hoppers, Leaf Miners, Buprestid Borers, Longhorn Beetle, and many more

ou

TREE- äge® G4 ( exact équivalent du REVIVE de Syngenta)

 Injected insecticide for two-year control of insect and mite pests, including Pine Bark Beetle, Ambrosia Beetle, Leaf Feeding Caterpillars, Gall Wasp (various), Borers (various), Conifer Mites, and many others in deciduous, coniferous, and palm trees

Step 2 PHOSPHO-jet ( Sel potassium de phosphore -. fongicide)

  • Plant resistance activator (stimulates plants’ own defense system)
  • Strengthens cell walls (aids in plant recovery)
  • Works as a fungicide, plant health elicitor, and degrades into plant nutritional components

Step 3 PALM-jet Mg ( manganèse)

 Nutrient package formulated to improve overall plant health and vigor
 Trunk injection for quick uptake of nutrients
 Long residual (full season in many cases)
 Low doses with effective results

 Quelques observations :

* Syngenta n’a jamais formulé de prescriptions complémentaires qui auraient peut être évité des pathologies annexes (fusariose). Pour sa défense la firme à l’origine, n’était guère spécialisée en palmier....

* Arborjet utilise habituellement la molécule imidaclopride. cela nous remet en mémoire l’expérience dont le ratage n’a jamais été acté ni expliqué dans le moindre document officiel. celui la stratégie Endothérapie confidor Bayer de 2012 qui a donné lieu à un arrêté modificatif , à l’arrêté de lutte du 21 juillet 2010, jamais abrogé.

Mais le ministère a l’air d’avoir une certaine habitude des jachères administratives puisque nous n’avons jamais eu de nouvelles à ce jour de l’expérimentation lancée au printemps 2013 (plus de 200 000 €) qui devait tout nous expliquer sur la circulation de la sève dans le stipe d’un palmier et donc valider ou non l’endothérapie sur ce végétal. https://www.sauvonsnospalmiers.fr/un-appel-d-offres-qui-rend-perplexe.html

 Il faut être conscient que tout ça représente beaucoup d’argent public dépensé inutilement pendant que les particuliers investissent lourdement pour défendre leur patrimoine palmier dans des conditions pas vraiment sécurisées.

 

 

 

 

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)