Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > De l’intérêt des missions parlementaires...

De l’intérêt des missions parlementaires...

vendredi 20 avril 2018 - Rédaction SNP

 Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science.

Ensuite comme l’indique la lettre Campagne & Environnement les parlementaires évoquent la difficulté d’un changement de modèle soudain, au grand dam de certains écologistes. Démission de Delphine Batho.

 C’est probablement du à l’inexpérience du politiquement correct des députés nouvellement élus qui n’ont pas encore pris toute la mesure de la police médiatique écologiste et du langage codé des hauts fonctionnaires du ministère.

http://campagnesetenvironnement.fr/pesticides-desaccords-sur-la-conclusion-de-la-mission-parlementaire/

 

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)