Accueil > Revue De Presse > Communication : La Revue du Conseil Général

Communication : La Revue du Conseil Général

mercredi 7 mars 2012 - Rédaction SNP

 

Nous sommes très satisfaits de relever l’engagement du département dans la sauvegarde de notre patrimoine et dans les nouvelles méthodes d’intervention. A cet égard la prise de conscience que l’endothérapie pour des raisons d’efficacité autant qu’économiques devait se substituer en grande partie aux traitements actuels est salutaire. Pour autant la situation est tellement grave qu’il faut que cette circulaire soit publiée dans les jours prochains.

Cependant, à force d’attendre on est aussi conduit à s’interroger sur les droits des propriétaires de palmiers à s’occuper de leur patrimoine et le simple bon sens permet d’affirmer que ce qui est en question n’est pas la technique elle-même de l’endothérapie mais la molécule utilisée pour combattre le charançon. Avec nos conseils nous allons analyser très précisément les fondements juridiques de cette question.

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)