Accueil > Réglementation > Importation > Commerce parallèle (MAJ)

Commerce parallèle (MAJ)

mardi 5 décembre 2017 - Rédaction SNP

https://www.anses.fr/fr/system/files/PCP_autorises.pdf

 En principe ces produits dont l’importation est absolument légale sont vendus aux professionnels. Les exportateurs que nous connaissons ( exemple l’espagnol Cazorla qui a tout de même 200 références ) demandent la production d’un Certiphyto.

Vous pouvez de demander un devis. les prix constatés sont moins chers ( c’est variable) par rapport au prix français. Parlez-en à votre jardinier qui, s’il ignore le commerce parallèle ce qui est souvent le cas, doit vous faire profiter de cette baisse de prix de ses produits. 

Derniers articles

19 juin, par Rédaction SNP

Piégeage massif, la dérogation attendue publiée...

Les phéromones utilisées dans les pièges ad hoc pour capturer des CRP (Charançon rouge du palmier) ne sont pas couvertes par une AMM mais bénéficient d’une dérogation générale concernant leur commercialisation dans la mesure où (...)

16 juin, par Rédaction SNP

Tunis, la communauté des "sauvonsnospalmiers"

Bravo pour cette mobilisation * Intitulée 4C coalition citoyenne contre le charançon et les moyens employés ( pancartes, Tshirts, bonne présence sur les réseaux sociaux et la presse).
Au passage, notons que nous n’avons (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)