Accueil > Partenaires*Pro > M2i Life Sciences > Comment accompagner les AMM provisoires

Comment accompagner les AMM provisoires

mardi 16 octobre 2018 - Rédaction SNP

Face à la situation d’urgence sanitaire des buis patrimoniaux français la Direction Générale de l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture, sur la base d’un dossier expérimental complet et documenté, a délivré le 26 juin dernier une autorisation dérogatoire de mise sur le marché pour 120 jours à M2i Biocontrol pour son produit de confusion sexuelle phéromonale contre la pyrale du buis, le Box T Pro Press®.

Cette méthode à destination des professionnels titulaires d’un Certiphyto consiste à diffuser sur la parcelle touchée, la phéromone sexuelle du papillon femelle. Le communiqué ci-joint vous présente un certain nombre des résultats obtenus à date contre ce ravageur.

 SNP engage évidemment GLEN BIOTECH et son distributeur GRITCHE a emprunter la même voie rompant ainsi avec une certaine pratique antérieure consistant à mettre sur le marché un produit qui n’était jugé qu’à l’aune de son chiffre d’affaires le plus souvent non publié ......!!

Derniers articles

25 août, par Rédaction SNP

L’effet prometteur du microbiote intestinal du CRP

https://twitter.com/duplouy_anne/status/1164785880814325765
365 : L’effet prometteur du microbiote intestinal sur la croissance et le développement du charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Coleoptera) en (...)

23 août, par Rédaction SNP

Un plan pour développer le bio Controle ?

Nous publions cette brève pour illustrer la difficulté de l’exercice. Nous avons vu qu’il a fallu passer par une dérogation pour obtenir l’utilisation de phéromones parfaitement maîtrisées depuis des années, pour un usage en (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)