Accueil > Partenaires*Pro > FAO / CIHEAM > CIHEAM versus Palm Protect

CIHEAM versus Palm Protect

mercredi 28 juin 2017 - Rédaction SNP

 Lorsque nous avons annoncé dans les premiers jours de mars le colloque FAO de Rome , nous n’avons pas manqué de nous étonner, dans notre style maison, de la préparation disons "perfectible" de cette manifestation importante. https://www.sauvonsnospalmiers.fr/rome-fao-conference-neppo-crp-rpw.html

 Nous y revenons pour saluer la collaboration qui devrait s’instaurer entre la FAO et l’organisation CIHEAM à savoir le Plan d’Action du CIHEAM pour la Méditerranée (PACMED2025). Vous prendrez connaissance avec intérêt du discours du secrétaire général Cosimo Lacirignola qui ne cache pas un jugement très critique sur la manière dont la lutte contre le CRP a été conduite jusque-là. Nous avons aimé les termes diplomatiques de cette mise en cause "Car depuis trois jours ici à Rome c’est bien de lutte contre le gaspillage des connaissances et les solutions qu’il s’agit" CQFD !!!! Cette lucidité est sans doute un gage de réussite du formidable challenge qui est lancé aux organisations Internationales et à la recherche . Nous avons également noté l’impérieuse nécessité de réhabiliter les savoir-faire traditionnels condition sine qua non de l’implication des acteurs dans les plans de lutte intégrée.

A cette occasion on peut pas s’empêcher d’évoquer le programme européen PALM PROTECT https://secure.fera.defra.gov.uk/palmprotect/ 2011 - 2014 qui, comme nous l’avons regretté sur notre site à plusieurs reprises, malgré quelques avancées en recherche fondamentale a cruellement manqué de réalisme. https://www.sauvonsnospalmiers.fr/enfin-le-debriefing-de-palm-protect-project.html

Il est significatif de noter que le CIHEAM ne fait pas partie des 12 organisations constituant le programme. On y retrouve le CIRAD également implanté à Montpellier. On comprend dès lors que sa préoccupation était beaucoup plus orientée sur la recherche que des résultats tangibles sur le terrain. Ceci explique cela.

Il faut donc se montrer résolument optimiste sur les travaux de cette organisation qui sera à n’en pas douter –tirer les enseignements du programme PPP. 

Dans un premier temps SNP va essayer de se faire connaître et faire valoir sa compétence sur tous ces sujets.

http://www.onuitalia.com/2017/06/26/fao-director-general-hails-partnership-mediterranean-agronomic-studies-centre-ciheam/

http://www.ciheam.org/fr

  Centre international d’études agronomiques méditerranéennes avancées ( CIHEAM ) Secrétaire Général du CIHEAM 11 rue de Newton Paris 8e , Cosimo Lacirignola. Le CIHEAM a également un centre très important Montpellier.

CIHEAM et FAO - un partenariat de longue date qui remonte à 1977 sur la sécurité et la durabilité auxquels sont confrontés les pays méditerranéens du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord. Cela inclut les efforts conjoints dans les domaines des maladies des plantes,

En mars 2017 la FAO et le CIHEAM ont coorganisé un événement technique de haut niveau sur la gestion du Weevil Red Palm : un parasite destructeur détecté pour la première fois en Asie du Sud qui s’est propagé depuis lors pour attaquer plus de 40 espèces de palmistes dans le monde entier avec les pays méditerranéens les plus À risque.

Il est composé de 13 États membres (Albanie, Algérie, Egypte, France, Grèce, Italie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Espagne, Tunisie et Turquie) et opère à travers ses 4 instituts basés à Bari (Italie), en Chania (Grèce ), Montpellier (France) et Zaragoza (Espagne) et un Secrétariat général basé à Paris. (@OnuItalia)
 

Portfolio

Derniers articles

14 janvier, par Rédaction SNP

Bee Guidance Document = Fake New ?

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Quand on pense, qu’ils ont refusé la dérogation pour l’usage encore 18 mois du Confidor pour sauver nos palmiers !!
EU’s neonicotinoid (...)

12 janvier, par Rédaction SNP

JP Pernaut pas au top....

http://screencast-o-matic.com/watch/cqVlem36ad
Pour quelqu’un qui connait le dossier le résultat décoit beaucoup.

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)