Accueil > Partenaires*Pro > ANSES > Chaud devant.... voilà le rapport

Chaud devant.... voilà le rapport

mercredi 19 décembre 2018 - Rédaction SNP

 Nous venons à peine d’apprendre la sortie de ce rapport daté du 28 octobre. Autour de nous personne n’était au courant mais toute la presse depuis ce matin s’en donne dans un de profundis du palmier.

Nous ne sommes pas d’accord avec de telles appréciations d’autant que l’agence en vient à recommander le piégeage massif pour lequel nous nous battons d’arrache-pied depuis quatre ans et qui le nouvel grand espoir de contenir ce ravageur. 

C’est un rapport très technique d’une centaine de pages en lecture très rapide on peut dire :

Rapport factuel de l’Anses
1. rien de nouveau sous le soleil ! 
2. le lobbying opiniâtre de Vegetech et Syngenta a porté ses fruits,
3. la pertinence des propositions, citées, de SNP, aussi. il s’agit en particulier de la validation officielle du piégeage massif et de toutes les nouvelles orientations de recherche .

https://www.anses.fr/fr/content/charan%C3%A7on-rouge-du-palmier-lutter-contre-la-disparition-des-palmiers-sur-le-littoral

 

Derniers articles

12 octobre, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

Les associations qui soutiennent la stratégie 3 du décret du 21 juillet 2010 semblent avoir moins la côte, en tout cas du côté de la Croisette !
La ville de Cannes a peu goûté certaines critiques et dénonce les (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Trop drôle .....la traduction automatique

Trouvé sur le site en l’état ...... en dehors de la forme il y a quelques bonnes vérités !
JARDINAGE Science
Moyens de combattre »Charançon de la paume »
9 octobre 2019 caroline rigondet
Contrôle chimique (...)

9 octobre, par Rédaction SNP

Rhynch’info N°20

Document très clair, qui apporte déjà des éclaircissements sur des points, il y en a sans doute d’autres, perfectibles du nouvel arrêté.
Quelques remarques de SNP :
Responsabilité des propriétaires : dans tous les cas (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)