Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Cannes, la suite .....

Cannes, la suite .....

samedi 17 août 2019 - Rédaction SNP

 On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( protection, détection, captation....).

- information des particuliers sans agiter le bâton

- mise en place d’outils de détection précoce

- politique de piégeage innovante, début de piégeage massif dont 20 Multi Funnel Trap de SNP.

- expérimentation de répulsifs

- utilisation de solutions de traitement 100 % biologique

 SNP par ses publications, sa présence dans différents colloques, son partenariat avec INRA, FREDON Corse, M2 I LS, BIOASSAYS, GLEN BIOTECH, GRITCHE, Liste PHOENIX .... est l’avant-garde des plans de lutte intégrée

Et aussi la palme pour le DSI 

https://investissement-immo-international.blogspot.com/2019/08/cannes-adopte-la-dsi-pour-proteger-ses-palmiers.html

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme (...)

20 septembre, par Rédaction SNP

La recherche italienne à la manœuvre....

https://eeerj5v81rju75rep2r8kj-00.mediamonitoring.report/MjA3Ni0yNjA3LQ/Nzc/OTk/MzY4PQ#
Nos amis italiens sont réellement concernés par le charançon rouge ( aucune ironie dans ce propos !) puisqu’ils y consacrent cet (...)

16 septembre, par Rédaction SNP

La chienlit......!!!

Cette dépêche de l’AFP, reprise en boucle par nombreux supports locaux ou nationaux décrit succinctement la grande confusion qui règne dans l’organisation de cette lutte contre le charançon rouge.
Tous les maires concernés (...)

Edito

Edito de aôut 2019

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté est publié depuis le 25 juin mais les communes qui se considèrent comme les plus impliquées ( elles ont, sauf exception, adopté la stratégie d’injection de l’insecticide dénommé Revive) n’ont pas l’air de l’apprécier beaucoup..."Que le ministère abandonne les traitements préventifs sauf pour les communes volontaires, c’est mortifère", reproche Daniel Chabernaud CMSP -ProPalmes83. Le député (...)