Accueil > Documentation > Bio pesticides > Biopesticides (bis) : état des lieux US

Biopesticides (bis) : état des lieux US

lundi 19 octobre 2015 - Rédaction SNP

 On estime que les insectes détruisent 10% des récoltes dans les pays développés, 25 % dans les pays en développement certains pays dépassent 30 %. Ces chiffres sont terrifiants et chaque mois de nouvelles alertes sont publiées concernant de nouveaux invasifs.

 Mais aux États-Unis comme ailleurs les autorités ont conduit depuis 1950 des politiques nombreuses tendant à contrôler les pesticides mis en œuvre contre ces fléaux.

Par ailleurs, des innovations importantes ont été dans le suivi des infestations par l’utilisation de capteurs et des pièges de plus en plus sophistiqués avec des phéromones sélectives. Ce monitoring a permis l’utilisation beaucoup plus ciblée et donc réduite des pesticides.

On a commencé d’utiliser des biopesticides qui sont classée en trois catégories :

* des pesticides microbiens qui utilisent des bactéries ou des micro-organismes fongiques.

* des plant incorporated protectants PIP incorporations dans la plante d’un gène ayant des caractéristiques insecticides.

* Des pesticides d’origine naturelle

 De nombreuses autorisations sont délivrées ou en cours de délivrance pour les insecticides et des fongicides. Marrone Bio Inno, Dupont, Taxon, Grandevo , Techaccel, Bioprodex, Syngenta, Bayer en sont les acteurs nouveaux ou anciens.

 

 

 

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)