Accueil > Documentation > Nouveaux Moyens > Approche du Biocontrole....

Approche du Biocontrole....

samedi 20 janvier 2018 - Rédaction SNP

Ce petit film de la SNHF et de l’Académie du biocontrôle est intéressant, didactique mais il faut ne pas perdre de vue qu’il s’agit de jardins d’amateurs et que nous sommes donc très très éloignés de solutions pouvant s’appliquer à de grandes cultures. Il faut donc que ces solutions de terrain soient revalidées par les constats scientifiques et peut être aussi revisitées par le réglementaire. 

On est en droit de penser que pour passer du désir du Biocontrole à la réalité, des entités comme l’INRA sont parfaitement adaptées à ce type de mission. Il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’une énorme organisation 10 000 personnes, première agence d’Europe, deuxième mondiale. Avec de tels moyens la France devrait s’imposer comme le principal acteur de ce marché. Peut-on être aussi optimiste ?

Pour ce qui nous concerne, modestes protecteurs d’un végétal d’ornement, nous sommes obligés de constater que les investissements en recherche de solutions alternatives au phyto viennent à peine de démarrer et mobilisent des moyens très peu importants.

Quand on pense aux ambitions de feu le projet européen Palm Protect....! Gardons-nous des effets d’annonce en ayant à l’esprit ce que les spécialistes reconnaissent en privé : les objectifs du plan Ecophyto étaient pour l’essentiel.....politiques.

 

Derniers articles

14 janvier, par Rédaction SNP

Bee Guidance Document = Fake New ?

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Quand on pense, qu’ils ont refusé la dérogation pour l’usage encore 18 mois du Confidor pour sauver nos palmiers !!
EU’s neonicotinoid (...)

12 janvier, par Rédaction SNP

JP Pernaut pas au top....

http://screencast-o-matic.com/watch/cqVlem36ad
Pour quelqu’un qui connait le dossier le résultat décoit beaucoup.

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)